L'almanachronique du 1er septembre

Publié le par blancafort

Hello les blogos ! Ya pas l'feu au lac ma blogose !

Alors, on a peur ? Hmmm ? On a les foies ? ( Oui, je parle exclusivement au blogo qui fait partie des 3 000 "exilés" fiscaux dans le collimateur d'Eric Woerth. ) Allons mon p'tit ! Point d'inquiétude ! " Qui ne craint point la mort ne craint point les menaces. " disait en son temps Corneille. Et tu ne vas pas me dire qu'une hâve injonction de Woerth te mine le moral et t'étreint les bourses à ce point ?! Hein ? Bien avant Corneille, Epicure prodiguait des conseils aux craintifs, comme celui-ci : " On ne peut pas être sans crainte quand on inspire la crainte." Alors qu'attends-tu pour inspirer cette frayeur ? Mais oui, il faut que tu combattes, que tu luttes, que l'on te craint bordel ! Tu as le pouvoir ! Tu as l'argent ! Et ce n'est pas un petit Woerth magnanime qui va te scléroser la conscience qui, me dit-on, est parfaitement tranquille depuis tant d'années ! Allons ! Le paradis n'est pas chose aisée. Ceux qui y accèdent ont une forte propension à encaisser les coups. Qui plus est le paradis fiscal ! Qui, au contraire du paradis spirituel, ne s'obtient qu'à force de péchés, pas véniels pour un sou. Ah Ah !
Et puis la Suisse est un pays formidable. Reste-z'y ! C'est un modèle du genre. Des montagnes et des monts, hygiène et salubrité, stabilité et neutralité, un taux de chômage à 3,4%, des banques neutres et les seules anfractuosités constatées se trouvent dans l'Emmental ! Le paradis quoi !
Bon, pour les autres, les pas exilés, les pauvres, faudra se contenter de la France et des taxes à venir. Oui je sais, c'est pas folichon, mais faut s'accommoder des restes. Et puis être Français, ça s'mérite ! N'importe quel con avec du pognon peut être Suisse ! C'est facile ! Regardez Aznavour, Noah et Jeanne Moreau et autres Bouygues ! Facile ! Y-z'ont même pas le droit du sang, c'est vous dire ! Heureusement chez nous, on a Hortefeux. C'n'est pas avec du flouze qu'on achète sa nationalité ! La preuve, ya qu'des pauvres qui viennent s'installer ici ! Et les pauvres sont l'assurance d'un pays sain et salutaire et garants d'une convivialité vinicole.
Il en faut des pauvres pour que les riches puissent s'enfiler des jéréboams de Pouilly-Fuissé ! Question de partage.
C'est pas en Suisse qu'on a inventé la " Liberté Egalité Fraternité " ! Ah ça non !

Publié dans Chroniques

Commenter cet article