L'almanachronique du 11 novembre

Publié le par blancafort

Hello les blogos ! Hmmmm ma grosse blogose !

11 novembre 1918. Un drame ! L'Allemagne nous restitue l'Alsace et la Lorraine. Quelle quiche !
C'est bien le problème des dates. On n'a pas forcément le choix !
Mais trêve de contrepèterie altière !
Ploum Ploum !
Car au-delà de cette date-ci, il y a bien d'autres dates où la célébration paraît moins ampoulée que celle proposée en ce jour, et bien plus plaisantes. Comme le disait Foch dans la tranchée d'Auchel : " Ma femme n'a pas lieu de se plaindre de ne pas connaître d'orgie sous un tel marasme !* " C'est vous dire la tristesse du drame !
Ploum Ploum !
11 novembre 1417 : Oddone Colonna est élu Pape, et prend le nom de Martin V pour faire chier Adeline Erignac, une préfète naze.
11 novembre 1502 : Christophe Colomb découvre une île nouvelle et la nomme Martinique en l'honneur de Martine, sa cousine, une nymphomane plutôt atrabilaire.
11 novembre 1920 : le coeur de Léon Gambetta est transféré au Panthéon de Paris. Ses couilles sont restituées à Marie-Magdelaine, sa femme éplorée.
11 novembre 1944 : Wiston Churchill assiste au défilé militaire sur les Champs-Elysées aux côtés du général de Gaulle. Cela faisait longtemps qu'on avait pas vu un petit gros et grand con réunis, depuis Laurel et Hardy.
11 novembre 1965 : le premier ministre Ian Smith proclame l'indépendance de la Rhodésie du Sud dans l'indifférence la plus totale.
11 novembre 1971 : les Etats Unis restituent l'île d'Okinawa au Japon, pour s'excuser du petit dérangement causé à Hiroshima un certain 6 août.
11 novembre 1975 : l'Angola proclame son indépendance. Les morues angolaises respirent.
11 novembre 2004 : mort de Yasser Arafat. Les profs d'anglais reprennent espoir.

Publié dans Chroniques

Commenter cet article